Lettre pour le recrutement de participant(e)s à une étude sur le processus de l’évaluation du risque suicidaire vécu par les infirmières en santé mentale jeunesse auprès des 12 ans et moins

 

Bonjour,

Dans le cadre d’une étude doctorale, nous effectuons une recherche intitulée : « Comprendre le processus de l’évaluation du risque suicidaire vécu par les infirmières en santé mentale auprès des 12 ans et moins ». Nous croyons que cette étude nous permettra de mieux comprendre comment l’évaluation se déroule, le contexte dans lequel elle se produit et les éléments qui peuvent l’influencer.

Pour réaliser cette recherche, nous devons rencontrer des infirmiers et infirmières travaillant auprès de la clientèle jeunesse pouvant être appelé à faire des évaluations. Bien entendu, les entrevues ainsi que tous les échanges avec les participant(e)s seront tenues confidentiels.

Nous sollicitons donc votre collaboration pour participer à une entrevue, dont la durée peut être 60 à 90 minutes. Pour participer, vous devez :

  • Être infirmier(ère)
  • Travailler en santé mentale (unité de pédopsychiatrie, CH spécialisée, cliniques externes, CLSC et centre jeunesse) depuis au moins un an auprès d’enfants de 12 ans et moins qui ne présentent pas de trouble du spectre de l’autisme et/ou de déficience intellectuelle
  • Parler français

Votre participation à cette recherche est grandement appréciée car elle permettra de mieux comprendre la complexité de ce processus d’évaluation auprès des 12 ans et moins. Si vous pensez pouvoir participer à cette étude et avez besoin de plus d’informations, n’hésitez pas à téléphoner au 438 863-8114 (Nathalie Maltais) ou bien à nous faire parvenir un courriel à l’adresse suivante : nathalie.maltais@umontreal.ca.

Il est entendu que le fait de communiquer avec nous ne vous oblige d’aucune façon à participer à cette étude. De plus, soyez assuré(e) que toutes les informations fournies resteront confidentielles et que le fait de participer ou non à la recherche n’aura aucune conséquence avec votre employeurs.

Nous vous remercions sincèrement pour l’attention que vous portez à notre recherche.

 

Nathalie Maltais 438 863-8114, étudiante au doctorat

Christine Genest, Directrice de thèse, Université de Montréal

Caroline Larue, Co-Directrice de thèse, Université de Montréal